12 au 20 juin 2013 – De Salta à Tupiza 3

Purmamarca - Montagne 7 couleurs (2)Mercredi ca y est on part pour Purmamarca on dit au revoir aux derniers français du camp et on retrouve l’asphalte. Nous arrivons en fin d’après midi pour découvrir la montagne aux 7 couleurs et un village typique avec des étals plein de tissus et de tenues multicolores qui font déjà penser à la Bolivie. On cherche un bivouac mais la route n’est pas accessible pour notre CC. Pas grave on se pose en ville et qui voilà ? Adrien et Fred qui prenaient la même route que nous en partant de Salta. Demain on est censé reprendre la direction du Chili pour aller se frotter au désert d’Atacama mais on apprend que le passage de frontière est fermé coté chilien, 3m de neige ! On décide donc de poursuivre un peu plus au nord en compagnie d’Adrien et Fred en attendant la réouverture du Paso de Jama. Après une nuit en ville tranquille nous partons randonner dans cette étonnante montagne. Début d’aprem après un stop déjeuner on se fait une trentaine de km pour trouver notre prochain bivouac à Tilcara. La pluie menace on aide nos nouveaux compagnons de route à installer leur bâche de protection sur leur toit car leur  maison  tendance à prendre l‘eau. Mais les gouttes n’ empêcherons pas le 34 ème  asado !

Purmamarca - Montagne 7 couleurs (55)Purmamarca - Montagne 7 couleurs (6)Purmamarca - Montagne 7 couleurs (9)Purmamarca - Montagne 7 couleurs (20)Purmamarca - Montagne 7 couleurs (22)Purmamarca - Montagne 7 couleurs (24)Purmamarca - Montagne 7 couleurs (28)Purmamarca - Montagne 7 couleurs (38)Purmamarca - Montagne 7 couleurs (40)Purmamarca - Montagne 7 couleurs (46)Purmamarca - Montagne 7 couleurs (48)Purmamarca - Montagne 7 couleurs (50)Purmamarca - Montagne 7 couleurs (52)Tilcara (32)Tilcara (2)Tilcara (3)Tilcara (7)Tilcara (17)Tilcara (20)Tilcara (22)Tilcara (26)Tilcara (31)

Vendredi ce sera rando + pique nique le beau temps est revenu. Nous irons jusqu’ aux gorges du diable mais au lieu de descendre dans un énorme  gouffre nous continuerons notre ascension pour manger au bord d’ une rivière au milieu de la quebrada. 14h on lève le camp prochain arrêt Humamarca, la ville ne nous attire pas vraiment on prolonge la route on trouvera une piste avec au bout une esplanade de quoi dormir tranquille. L’orage gronde les éclairs éclatent tout autour de nous le spectacle est grandiose pour notre première nuit à plus de 3000 mètres mais heureusement nous serons épargnés il y aura même un nouveau petit barbeuk. On profitera de notre bivouac à l’abri des regards pour étaler chaussettes slips et caleçons.

Humamarca (2)Humamarca (5)Humamarca (8)Humamarca (10)

Laguna Los Pozuelos (26)La question de l’itinéraire se pose  car la neige compromet notre passage au Chili par l’Argentine.  Devons nous aller à Foz d’ Iguazu au Brésil et faire la boucle Atacama plus tard ? Monter en Bolivie voir si les passages de frontières sont ouverts ? Toujours difficile de trancher, remettre l’itinéraire en question mais en même temps quel luxe de pouvoir choisir librement où l’on va au jour le jour ! On se donne encore 48h pour décider et on part pour 2 jours à la Laguna los Pozuelos proche de la frontière Bolivienne, site inscrit à l’Unesco. Après une belle route asphaltée nous attaquons 50 km de tôles ondulées monstrueuses. On arrivera au soleil couchant et le spot nous fera vite oublier les derniers kms. La nuit a été fraiche mais le spot est remarquable. Nous sommes seuls au monde, ou presque … flamants roses, vicunas, lamas et moutons se promènent un peu partout. Un bon asado au menu de ce dimanche midi, le soleil brille nous sommes proches des 4000 mètres et tout le monde semble supporter l’altitude. Mais vers 20 heures Lukas et Hugo se plaignent de maux de têtes et de ventre et finissent par vomir en stéréo. Après réflexion nous penchons plus pour une petite insolation que les effets de l’altitude. On ne s’est pas assez méfié du soleil à cette hauteur et avons omis les casquettes ! Après une bonne nuit de récupération, tout le monde se réveille en forme et nous partons pour Yavi. Ca y est, la décision est prise, on remonte en Bolivie. On fait une croix (momentanée?) sur la cachaça brésilienne et Foz d’Iguazu, c’est beaucoup de km en moins et ça nous permettra sans doute de prendre un peu plus notre temps. Ce qui est cool c’est que du coup nous continuons un bout de route avec nos nouveaux compères Fred et Adrien pour le plus grand bonheur de tous. Alors à nous la Bolivie !

Route Laguna Los Pozuelos (2)Route Laguna Los Pozuelos (3)Route Laguna Los Pozuelos (6)Route Laguna Los Pozuelos (13)Route Laguna Los Pozuelos (40)Laguna Los Pozuelos (2)Laguna Los Pozuelos (35)Laguna Los Pozuelos (50)Laguna Los Pozuelos (27)Laguna Los Pozuelos (32)Laguna Los Pozuelos (11)Laguna Los Pozuelos (16)Laguna Los Pozuelos (55)Laguna Los Pozuelos (65)Laguna Los Pozuelos (75)Laguna Los Pozuelos (68)Laguna Los Pozuelos (79)Laguna Los Pozuelos (80)Laguna Los Pozuelos (89)Route Laguna Los Pozuelos (33)

Route Yavi (16)En attendant nous arrivons à Yavi petit village tranquille  on pose les véhicules il semblerait qu’il fasse moins froid, on tente une nuit sans chauffage sauf que vers 6 heures  le chauffe-eau se met en sécurité et se vide pour éviter que l’eau ne gèle dans les tuyaux ! Au moins on sait que la sécurité fonctionne, faudra juste penser à couper la pompe à eau histoire de ne pas vider les 100 litres en quelques minutes ! Nous passerons une petite journée tranquille entre petit entretien du CC, parc de jeux pour les enfants. Tout est ok pour le passage de frontière demain.

Yavi (2)Yavi (3)Route Yavi (11)Route Yavi (15)Route Yavi (19)

Le départ prévu pour 10 heures est légèrement décalé le gasoil a encore gelé … 10H30 retour à la Quiaca pour quelques dernières courses puis c’est direction les douanes, notre premier passage en Bolivie. Les formalités iront relativement vite, juste un petit moment de tension pour Fred et Adrien … leur véhicule ne serait pas sorti du pays depuis 3 ans !?! On leur annonce une multa (amende). Après quelques minutes de palabres tout rentrera dans l’ordre mais nous voilà dans le vif du sujet : la petite corruption va désormais faire partie de notre quotidien. A peine quelques mètres  sur le sol bolivien et le dépaysement  est déjà là ! La rue principale est très animée et colorée, de nombreuses petites échoppes vendant tout et n’importe quoi bordent la route. On traverse Villazon pour prendre la direction de Tupiza. Premier péage, heureusement nous avions échangés quelques Pesos argentins contre des bolivianos. 5 bols (50 cts) ca va. On passe de l’ autre côté de la route pour s’enregistrer auprès de la “Policia de transito “ celui-ci nous redemandera 10 bols pour on ne sait quoi … Adrien demande des explications sachant que l’on vient de payer l’autre coté. On ne lâche pas l’affaire et au bout de quelques minutes il nous rend notre feuille de circulation … tout de suite dans l’ambiance je vous disais ! 15H30 on est à Tupiza. On se fait un petit tour en ville histoire de prospecter pour un Bivouac. On en profite pour visiter quelques tours opérateurs car on envisage de faire le Sud Lipez en 4×4,  les pistes étant réputées difficiles pour notre casa rodante : 400 euros pour nous 4 pour 4 jours, logés, nourris, véhicule Toyota Land Cruiser avec chauffeur/guide et cuisinière à bord. Ca le fait ! Rdv est pris pour vendredi matin. L’agence nous propose de garer nos véhicules devant chez eux … cool, on est en plein centre on peut tout faire à pied. Ce qui est sûr c’ est que le cout de la vie ici va soulager nos finances. On mange à quatre pour 3 euros dans les gargotes locales. Fruits, légumes et tout plein de petites choses se payent en centimes d’ euros ! On va pouvoir se faire plaisir et se lâcher un peu plus ! Apéro à la maison avec nos compagnons de route histoire de fêter notre arrivée sur cette nouvelle terre et petit resto … Pizzas, frites, burgers rien de très local mais euhm ça faisait longtemps ! Seule Frédérique optera pour une soupe maison. Malgré la petite heure d’attente, celle-ci tient toutes ses promesses … on est plus près du pot au feu : bouillon, patates, poulet, viande … un repas complet ! ça finira avec 6 cuillères dans l’assiette de Fred. La patronne viendra finalement avec 5 bols de bouillons supplémentaires et un petit dessert gélatineux pour s’excuser du retard. Aller tout le monde au dodo ! Jeudi, on a la journée pour nous. Après la escuela on retourne dans le centre, on fait quelques courses, on croise un coiffeur … aller c’ est parti pour les 3 grains … la graine, elle ne s’y tentera pas. C’est roots ! Le coiffeur n’est pas tout jeune, ça tremble sévère ! Euh bah on y est, on y reste ! C’est la vieille école, raie au milieu et mèche sur le côté obligatoire, ça fout les ch’tons ! après une bonne heure nous voilà plus léger. Bon pour 4 euros les 3 coupes on va pas être trop regardant ! 13H on est à l’étage du marché central, c’est là que tous les locaux viennent déjeuner. Une bonne vingtaine de petits compartiments où s’activent des femmes boliviennes autour de nombreuses gamelles. Riz, pâtes, viande bouillie en sauce, poulet, lentilles, quinoa, patates, soupes, voilà grosso modo, les grandes bases de la nourriture bolivienne, ce sera donc notre quotidien pendant quelques bonnes semaines mais à ce prix là on ne va pas faire la fine bouche, ça nous arrange bien … moins de courses à faire, moins de vaisselle, économie de gaz, c’est tout benef ! On vient tout juste d’arriver et on se plait déjà beaucoup dans ce pays …

Coiffeur Tupiza (11)Raie au milieu et meche sur le coté ! (1)Raie au milieu et meche sur le coté ! (2)Tupiza (1)Tupiza (6)Tupiza (7)Tupiza (2)Tupiza (9) (2190)

3 commentaires sur “12 au 20 juin 2013 – De Salta à Tupiza

  1. Répondre Dany juil 10, 2013 19 h 20 min

    Coucou les cousins chez nous il fait super beau ☀

  2. Répondre Nico et Nad juil 9, 2013 15 h 19 min

    Hello la troupe!
    Ah le policier bolivien! Tout un poème! On en garde un souvenir ému…
    Quel plaisir de revoir tous ces coins à travers vos photos. Bon, ok, faut pas regarder trop longtemps car sinon, ça titille trop!
    Bref, profitez de cette belle Bolivie et de la chaleur de ses nuits!
    De notre coté, afin de nous mettre au frais, on migre vers Sarzeau à la fin de la semaine! Suerte!

    • Répondre 4 grains de sel juil 17, 2013 5 h 18 min

      Hola los caracoles !

      Oui tout un programme cette Bolivie … à peine 15 jours et déjà du gasoil bien pourri pour nos petits injecteurs à 6.5bols le litre !
      Pour ce qui est de se mettre au frais à Sarzeau, à priori ce n’est pas la bonne semaine mais du coup ça sent la baignade à plein nez cette histoire

      A+

Laisser un commentaire