28 mai au 11 juin – de Villa Union à Salta 2

Rte Villa Union - Chilecito (2)Direction Villa Union, le Zonda souffle à nouveau cet après midi. C’est une vrai tempête de sable, tourbillons, on y voit pas grand chose. Arrivés en ville, tout est fermé comme d’habitude et la station YPF sera à nouveau notre point de chute, petit asado quand même. Le lendemain nous croiserons Catherine et Eric autre couple en voyage à bord de leur bel Iveco 4×4. Nous déjeunerons  ensemble histoire de partager nos expériences respectives. Enfin ils en ont fait beaucoup plus que nous et vont à peu près partout avec leur engin. D’ailleurs ils nous déconseillent fortement  la Laguna Brava … il y fait très froid et il y a des congères sur la route, ils ont du sortir les pelles ! Tant pis … on trace donc vers un petit bivouac sympa en bord de rivière qu’ils nous ont indiqué sur la route de Chilecito. Il est déjà 17 H, il est temps d’y aller. La route pour rejoindre le bord du rio Miranda vaut le détour, un bout d’environ 7km à flanc de montagne, au bord du précipice … impressionnant et beau ! On s’installe en bord de rivière, l’endroit est plutôt cool, nous décidons d’y passer 2 nuits, ça nous laisse une journée farniente pour le lendemain. Vendredi nous poursuivons notre remontée et  trouvons un camping qui répond à tous nos critères (asado wifi douches et jeux pour les niños). D’ailleurs en parlant d’asado (bbq) ce sera notre 28ème … Le voyage impose une certaine rigueur … nous nous devons de tenir les comptes à jour !

 

 

Rte Villa Union - Chilecito (5)Rte Villa Union - Chilecito (7)Rio Miranda (5)Rio Miranda (6)Rio Miranda (8)Rio Miranda (9)San Blaz (2)

 

Ce 1er  juin  était normalement consacré à la réparation des fenêtres de la capucine du camping car et surtout tester l’étanchéité mais c’était sans compter sur une nouvelle crevaison qui met à plat notre programme. Encore un clou ! Allez direction une gomeria on n’a pas le choix notre roue de secours étant en mauvais on ne peut se permettre de trop rouler avec …  ce sera facile a trouver les habitants sont toujours très serviables et souriants. Notre sauveur est en arrêt de travail mais va tout de même nous faire la réparation (pour 3€). Nous aurons même le droit à une photo de famille sur sa “moto” une sorte de chopper avec un moteur de camionnette de 3 litres, bref il était fier de nous la montrer. On poursuit et on arrive suffisamment tôt pour visiter les ruines de Shinkal. Les enfants se prennent pour Estéban et Tao des mystérieuses citée d’or. Bivouac sur place.

 

San Blaz (4)Gomeria San Blaz (7)Gomeria San Blaz (8)Ruines de Shinkal (3)Ruines de Shinkal (9)Ruines de Shinkal (4)Ruines de Shinkal (6)

 

Le lendemain nous avons prévu d’aller à Santa Maria au camping  pour y fêter l’anniversaire de Morgane mais hélas la mauvaise piste aura une nouvelle fois raison de nos pneus ! Celui que nous avions fait remparer la veille est HS, il manque un gros morceau de gomme et on voit la ferraille … après un gros coup de colère contre notre malchance notre binôme se remet en marche , 40 minutes plus tard la roue de secours si on peut l’ appeler comme ca vu son état déplorable est en place. On vient quand même de ruiner nos 2 meilleurs pneus en à peine 10 jours ! Mais pas le temps de s’apitoyer,  va falloir faire les 79 km qui nous séparent de Santa Maria à  40km/h, serrez les fesses pour que ça tienne ! Et pour la prière on laisse Santa Maria s’en charger ! 2h plus tard, ouf nous y sommes, on s’installe au camping et demain ce sera recherche d’une nouvelle paire de chaussons pour notre  maison. Au passage on aura vu de magnifique et énormes condors posés au bord de la route en train de s’avaler de la vache morte. Ce lundi matin on attaque par une bonne grosse douche chaude histoire de bien commencer la journée. 11 heures on commence le tour de la ville, on ne trouvera pas la bonne taille de pneu, on essaiera même de trouver un pneu usagé qui pourrait nous amener jusque la prochaine grande ville mais là aussi on échoue. Bon bah pas beaucoup le choix on peut pas prendre le risque de faire 200 bornes de plus avec notre roue merdique, on achète donc les moins pires que l’on trouve … il n’y a plus qu’à les peindre en rose ça fera un joli cadeau d’annif pour Morgane !  Ange

On reprend la route un peu plus sereins, direction Quilmes. Un petit stop à la sortie de la ville pour acheter du fromage de chèvre … un peu de réconfort après toutes ces péripéties ! Quilmes, ce sont surtout les ruines d’une cité de 7000 indiens du même nom qui survécurent aux coté des Incas au 15eme siècle mais ne purent résister au siège de la ville par les Espagnols en 1667. Les 2000 derniers Quilmes furent déportés à Buenos Aires où un quartier porte leur nom. Le spectacle ce matin est époustouflant et les explications du guide très intéressantes, nous y passerons 2 heures. Lukas comprend de mieux en mieux l’espagnol, il fait quelques traductions lui même. Pour Hugo ce fut un peu long des cailloux encore des cailloux c’est bien, mais quand on ne peut pas les lancer c’est moins drôle ! Du sable, du sable oui mais pour faire des châteaux !

Route Santa Maria (14)Route Santa Maria (6)-001Route Santa Maria (2)-001Route Santa Maria (12)-001Ruines de Quilmes (1)Ruines de Quilmes (3)Ruines de Quilmes (8)Ruines de Quilmes (9)Ruines de Quilmes (12)Ruines de Quilmes (15)

 

Nouvelle étape à Cafayate petite ville de bodegas et de vin, forcement on s’y sent vite à l’aise. Une population souriante, l’ambiance sur la place avec des boutiques, des restos, des terrasses … tout ça nous va bien. On s’installe au camping à 2 pas du centre. La ville s’anime vers 18H … un super boucher, des fruits, des légumes nous voila prêt pour le bbq. Plus tard dans la soirée un groupe d’étudiants en géologie de l’université de Salta nous fera partager leurs pizzas cuites au feu de bois, un régal ! On échangera pendant pendant 2 bonnes heures avec eux, une bien belle soirée !

Le lendemain c’est une journée “off” programmée depuis quelques temps … Je vais pouvoir regarder de plus près les dégâts sur les fenêtres de la capucine et Morgane s’attaquer au sac de linge sale … une belle journée de repos comme on les aime ! les enfants ressortent les trottinettes,  les tenues de foot …  Dans la soirée on ira déambuler en ville et se faire un petit resto pour l’année supplémentaire de Mo,  que le 2 juin 2013 ne reste pas qu’une sombre histoire de pneumatiques. Petite glace artisanale pour accompagner le retour au camping, il y a parfum vin blanc ou vin rouge, j’essaye le blanc Torrontes cépage de la région … eummm c’est comme la tarte au concombre, c’est pas bon !

Jeudi 6 juin nous partons randonner vers le rio colorao au milieu des vignes mais la ballade n‘a rien d’extraordinaire. De retour au camping nous faisons la connaissance de Marion et Alfred des allemands qui nous expliqueront qu’il faut monter beaucoup plus haut pour faire la rando et qu’un bivouac est possible . C’est reparti, effectivement il y a spot sympa près de la rivière, les enfants ont de suite les pieds dans l’eau fraiche on sort même les tongs. Encore une belle journée qui se termine comme souvent par un petit bbq. Vendredi c’est encore rando, nous prenons un guide pour aller découvrir les petites cascades dans le canyon. Les enfants sont aux anges : escalade de rochers, passage de rivière, grotte, tout y est ! Superbe ballade qui se terminera les fesses dans l’eau pour Hugo … petit passage de rivière raté ! On reprend la route direction la Quebrada (canyon) de Cafayate. C’est un paysage de western qui s’offre à nous, de belles ballades et encore un joli bivouac au milieu des falaises ocres, c’est magique ! Nous aurons aussi le plaisir d’ y retrouver Marion et Alfred pour une soirée dans la langue de Shakespeare … Aïe aïe aïe Morgane ça patauge un peu on dirait ? On sort les plaques de désenlisement ou bien ? Le lendemain nous poursuivons la découverte de la quebrada avec la gorge du diable, l’amphithéâtre … et en fin d’aprem nous traçons jusque la capitale provinciale, Salta.

 

Camping Cafayate (12)Camping Cafayate (2)Camping Cafayate (3)Camping Cafayate (6)Camping Cafayate (9)Camping Cafayate (11)Rio Colorado (3)Rio Colorado (14)Rio Colorado (15)Rio Colorado (18)Rio Colorado (25)Rio Colorado (31)Rio Colorado (35)Rio Colorado (41)Rio Colorado (51)Québrada Cafayate (10)Québrada Cafayate (6)Québrada Cafayate (8)Québrada Cafayate (42)Québrada Cafayate (44)Québrada Cafayate (28)Québrada Cafayate (30)Québrada Cafayate (51)Québrada Cafayate (45)Québrada Cafayate (48)Québrada Cafayate (66)Québrada Cafayate (64)Québrada Cafayate (71)Québrada Cafayate (85)Québrada Cafayate (86)Québrada Cafayate (89)Québrada Cafayate (108)Québrada Cafayate (94)Québrada Cafayate (95)Québrada Cafayate (106)

 

En arrivant au camping c’est un véritable camp de base francophone … pas moins de 7 camping cars/Camions/4×4. Nous y feront donc la connaissance d’Adrien & Frédérique, de Vladim & Camille, de Nadine & Stéphane avec leurs 3 filles Honorine, Cybélia et Colombe, de Gilles & Marie-Ange avec leurs 2 filles Orane et Anaé, de Thierry, de Michel et Josiane !  Ouah … de quoi être déboussolé ! Hugo est un peu déçu “ ya que des filles ! ”. Après de brèves présentations on prend un taxi pour aller dans un garage, c’est l’heure de la première grosse révision après plus de 15000 km effectués …. c’est ok rdv est pris pour lundi à 9H !  Quelques courses puis petit apéro avec quelques uns des travellers. Dimanche sera une belle journée entourés de tout ce beau monde, Céline et Florent voyageurs en sac à dos et autostop se joindront à nous ! Disfrutage comme ils disent ici, asado, rigolades, on sort aussi la planche à palet, les pétanques pour d’autres  … bref on adore ! Quant aux enfants on ne les verra pas de la journée !

Lundi nous organisons notre journée autour  du CC on passe d’abord au garage puis c’est en taxi qu’on continue histoire d’aller faire un tour en ville. On doit repasser avant midi pour avoir un premier bilan et voir les tarifs pour 2 nouveaux pneus à l’avant cette fois ci. Retour au camping pour quelques heures  puis retour au garage  vers 17h pour voir ou ça en est. 19H30, retour avec le CC. Les enfants sautent de joie ils attendaient avec impatiente leur ballon de hand … une  partie s’improvise entre Adrien, handballeur et les garçons pour leur plus grand plaisir.  Mardi retour au garage pour changer les pneus avants et derniers petits  réglages mécanique. Midi c’est fini pour passe par l’hypermarché du coin (ça faisait longtemps) faire un gros plein de courses … semoule, fromage, chocolat, bref tous les trucs qu’on n’a pas souvent ! Dernière nuit au camping histoire de bien profiter de l’électricité, des douches, des jeux pour les enfants et des quelques copains encore là !

 

Camping Salta (4)Camping Salta (8)Camping Salta (11)Camping Salta (14)Camping Salta (13)Camping Salta (16)Camping Salta (20)

(1857)

2 commentaires sur “28 mai au 11 juin – de Villa Union à Salta

  1. Répondre Polo juin 25, 2013 9 h 09 min

    Encore une belle balade en vote compagnie, on ne s’en lasse pas.
    Joyeux anniversaire Morgane (c’est comme la bonne année, on peut le souhaiter tout le mois ;-) )
    Bonne route
    Biz Polo

  2. Répondre tante Marthe juin 20, 2013 11 h 01 min

    quand je pense que mardi matin Jo se rasait à la lampe de poche « à cause que  » les oeufs de poule qui nous tombaient du ciel nous supprimaient EDF et notre futur VOUVRAY il y en a qui BBQ à la lampe frontale, je dis Bravo;on va s’équiper…
    merci et merci pour tout ce que vous nous faîtes vivre et découvrir
    bises Tante Marthe et la Touraine

Laisser un commentaire