Du 10 au 22 Mars – Tierra del Fuego 9

Départ tardif pour Caleta Olivia. Une nuit sur place en bord de mer à côté des jeux et un nouveau mot acquis à notre vocabulaire les “pochoclos” c’est à dire les popcorns pour le plus grand plaisir des enfants, un bon réconfort après une journée de route .

Le lendemain  on ne tarde pas et on reprend la route vers Puerto San Julian à 350 km de là. Nous passons voir le camping mais le tarif à 180 pesos la nuit nous fait vite rebrousser chemin, on opte pour un bivouac a côté du camping ! on récupère le wifi, hi hi hi, mais bon on n’a pas l’électricité pour la batterie de l’ ordi…). Un plein de courses et dodo. Après une nuit calme nous partons a la recherche d’ une lavanderia pour le linge mais sans succès. A défaut le camping car aura lui le droit a un beau lavage au karcher. Au programme cet après midi visite du bateau musée de Magellan un peu d’ histoire pour les enfants mais malheureusement fermé à cause de la pluie … Par conte nous aurons la chance de voir sous nos fenêtres des dauphins de Commerson pendant le repas de midi .Ce sont les plus petits du monde ils sont noirs et blancs et sont dans la baie de décembre à mars. (Ils sont tellement petits qu’on a eu du mal à les photographier). Quelques flamands roses au passage ! A part ça il fait 9°, l’humidité et un vent glacial nous obligent à tester le chauffage dans le CC …    on est bien au chaud a la maison !

23-DSC_00151-DSC_00211-DSC_002425-DSC_002231-DSC_003435-DSC_004036-DSC_004141-DSC_0051

 

1-DSC_0056Mercredi, c’est reparti pour 350 bornes … ces derniers jours on trace la route car cette partie sud est de la Patagonie c’est ambiance la pampa la pampa la pampa le vent le vent le vent, les lignes droites droites droites … Nous voila à Rio Gallegos, la ville ne nous attire pas plus que ça, on finira par trouver une laverie et nous ferons un remplissage d’eau et de gasoil à la station. On passera la nuit sur le parking à coté de la station face au Rio.

 

Jeudi c’est le grand départ pour la Terre de feu : 60 premiers kilomètres jusqu’à la frontière chilienne. Pour ceux qui ne le savent pas encore, la Terre de feu à été partagée en deux (une bonne ligne droite au milieu, ils aiment ça par ici) la moitié ouest est Chilienne et la moitié Est est argentine. 1 petite heure à faire de la paperasse et un nouveau contrôle sanitaire, mais ça on commence à avoir l’habitude, 50 bornes et nous voila à Punta Delgada, c’est là qu’on prend le bateau/ferry pour traverser le détroit de Magellan. 10 minutes d’attente et voila le bateau, à peine le temps de garer la casa et de tirer le frein à main que le bateau est déjà parti. Les enfants ont les yeux écarquillés, c’est (à priori ?) la première fois qu’il prennent le bateau … bah oui mais Pluguffan c’est pas tout à coté de l’océan non plus ! 20 minutes plus tard nous voila sur la fameuse Tierra Del Fuego. Il fait un temps magnifique, il n’y a pas de vent, on ne pouvait rêver d’une plus belle arrivée. Une pause déjeuner bien méritée avec ce qu’il nous reste, c’est à dire pas grand chose à part un grand plat de pates et un gros melon bien planqué sous les patates et que le douanier n’a pas trouvé. Mais fallait bien ça pour caller tous nos estomacs car on va vite comprendre la différence en la Terre de Feu Est et Ouest … les routes ! Là ou tout est bien asphalté en Argentine n’est que piste, cailloux, trous, poussière au Chili.  Et bien alons y ! Mettez en pour 100 km svp. Après 2h30 nous en avons fait à peine la moitié. On va stopper à Onaisin pour la nuit. Depuis notre entrée au Chili, nous n’avons pas vu l’ombre d’une échoppe où acheter qqs vivres, donc ce soir c’est grand plat de riz ! Mais l’endroit est magnifique et si le frigo est vide le placard à ships/bière n’est pas encore démuni donc ce sera apéro devant le soleil couchant. Plus tard dans la soirée Roman et Sonia, un couple suisse viendra se garer à nos cotés pour la nuit, on passera une petite heure à échanger avec eux  (autour d’un verre de Tang … j’vous jure !)

 

05-1er pas Chili (1)02-Onaisin (4)03-Onaisin (5)04-Onaisin (6)14-Ferry Terre de feu (8)17-Ferry Terre de feu (11)19-Route vers Onaisin (1)20-Route vers Onaisin (2)21-Route vers Onaisin (3)22-Route vers Onaisin (4)23-Route vers Onaisin (5)24-Route vers Onaisin (6)27-Route vers Onaisin (9)29-Route vers Onaisin (11)35-Route vers Onaisin (15)34-Onaisin (7)49-Onaisin (13)50-Onaisin (14)52-Onaisin (16)70-Onaisin (34)

 

Au réveil le paysage est toujours aussi beau, toujours un grand ciel Azur et pas de vent. Idéal pour attaquer les 50 autres kilomètres de pistes. Morgane tentera de faire école pendant ce temps là … Arrivée vers midi à San Sébastian pour un nouveau passage de frontière. Enfin sur ce coup là ce sont d’abord les bureaux Chiliens … personne ne nous fait aucun signe ça doit être normal on continue! 10 nouveaux km de pistes en sale état pour arriver du coté argentin. Bon visiblement il aurait fallu s’arrêter chez les chiliens ! 20 bornes A/R c’est pas grand chose mais vu la route, pas envi d’y retourner ! On va essayer d’éviter, alors on tente le neuneuland … en un dixième de seconde on ne sait plus parler un mot d’espagnol et on prend des bonnes têtes de vainqueurs ! Ouf ça passe il tamponne, on peut continuer … et surtout on retrouve une bonne vielle enrobée bien lisse, on va pouvoir re-communiquer dans le camping car et stopper la machine à brouillard qui sévit dans la maison. 13h on est à Rio Grande, on se pause sur le front de mer pour manger un morceau et on décide de passer à l’hôpital voisin pour voir si on peut faire la radio de contrôle du bras de Lukas. C’est vendredi aprèm pas moyen avant lundi.  On revient au CC  et alors qu’on s’apprêtait à lever le camp on croise la route de Nath et Samuel avec leurs  enfants (www.FamilleDesRev.com ), en voyage depuis 2ans. On papotera pendant 3 heures autour d’un café. On devrait les retrouver ces jours ci  du coté d’Ushuaia. 

Samedi matin après une nuit sur le parking de la station service au milieu des routiers et des Fans de tuning on lève le camp assez tôt, allez savoir pourquoi ? Direction Tolhuin, sur la route le changement de décor est radical … après des milliers de kilomètres d’une pampa plate et désertique la verdure est de retour. Des forêts, des lacs, des rivières, du relief, ça commençait à nous manquer ! on se rangera un peu à l’écart de la ville sur les bords du lac Fagnano. Il fait gris, un peu de bruine mais l’endroit est paisible.  D’ailleurs nous verrons arriver la Famille des Rev et leurs amis Argentins quelques heures plus tard … le camp s’installe, les enfants se sont trouvés de nouveau copains et les parents aussi. Les discussions autour du voyage et du camping car vont bon train autour du feu et du poulet grillé. Dimanche c’est réveil sous le soleil, une journée printanière s’annonce du coup on décide de rester une journée de plus près du lac. A midi grand pique nique avec la famille Argentine, après midi glande au soleil, parties de palet. Dans la soirée nous serons rejoins par Laurent, Sophie et leurs 2 enfants, une autre famille en voyage dans le coin. Comme nous ils sont arrivés il y a mois et on a suivi le même trajet à quelques jours d’intervalle. On devrait pouvoir se retrouver par la suite … Encore une bien belle journée en Terre de Feu.

 

Tolhuin Lac Fagnano (10)Tolhuin Lac Fagnano (58)Tolhuin Lac Fagnano (19)Tolhuin Lac Fagnano (61)Tolhuin Lac Fagnano (73)Tolhuin Lac Fagnano (47)Tolhuin Lac Fagnano (36)Tolhuin Lac Fagnano (12)Tolhuin Lac Fagnano (55)

 

Ushuaia (2)18/03. Après un au revoir aux copains, on repasse par “le bourg” de Tolhuin pour la radio de contrôle du bras de Lukas … en 30’ c’est fait, tout va bien, le trait de fracture à déjà bien diminué ! Du coup départ pour Ushuaia. La route bordée de lacs, de massifs, de forêts est très belle, plus que l’entrée dans la mythique ville la plus australe du Globe. On s’imagine sans doute à un petit village genre irréductibles gaulois loin de tout … il n’en ai rien c’est une ville de 60000 hab, avec son port de commerce et toutes les activités touristiques liées à sa situation géographique. On file directement vers le bout du bout, dans le parc national. On se pose à l’un des 4 bivouacs du parc, nous sommes seuls au milieu des chevaux, entre rivière et montagnes, plus qu’a faire péter le bbq et les patates au beurre ! Que du bonheur !

 

Ushuaia (22)Ushuaia (6)Ushuaia (8)Ushuaia (9)Ushuaia (10)Ushuaia (12)Ushuaia (18)Ushuaia (19)Parc National Ushuaia (15)Parc National Ushuaia (16)Parc National Ushuaia (24)Parc National Ushuaia (13)

 

Le lendemain après une belle nuit on attaque les devoirs en plein air, s’en suivra une petite balade jusqu’aux petites cascades du Rio Pipo (rien à voir avec le château du même nom ! ) pour se mettre en appétit. L’après midi on bouge de l’autre coté du parc vers le canal de Beagle à Bahia Ensenada, c’est là que se trouve la boite postale la plus australe … Désolé on voulait envoyer une carte postale à chacun d’entre vous mais les horaires d’ouverture sont les mêmes qu’à Plugu si vous voyez ce que je veux dire ! Vous l’avez compris, ici, tout est plus austral qu’ailleurs ! Et bien non ! Pas de bistrot le plus austral, il se trouverait sur une station de recherche ukrainienne dans l’antarctique … sans doute tenu par un Kosak têtu  (sang breton ?) ! Nouvelle randonnée de 2h, Hugo et Lukas sont ravis “ça fait trop du bien de marcher !”. Dans la soirée on bouge vers le camping Laguna Verde, sur la piste on sera rattrapé par le Laika de la Familledesrev, les enfants sautent de joie dans les 2 CC. Mercredi, école buissonnière, départ rando oblige ! Direction le Cerro Guanaco, 973m. Un peu d’entrainement avant d’attaquer La Cordillère des Andes ne nous fera pas de mal ! On embarque le pique nique, complété par deux pauvres sandwichs achetés à prix d’or à la boutique du coin. S’en suive 2h de grimpette et un bain de boue pour les chaussures, surtout celles de Morgane d’ailleurs qui a failli redescendre sans …  La montée est longue et ardue (8h A/R) et nous nous arrêterons au milieu et c’est déjà bien assez pour les petites gambettes des loustics qui auront fait une belle ascension, bravo ! On ne regrette pas, magnifique panorama sur le canal de Beagle, le Lago Roca, les montagnes chiliennes … Après être redescendu nous irons parcourir les derniers km de la RN3, route que nous suivons depuis notre départ de Buenos Aires. On ne peut pas aller plus loin avec le camping car … et oui on peut le dire,  à ce moment précis, nous sommes les 4 grains de sel en camping car les plus australs du monde, la classe non ? ça marque aussi la fin de notre descente, on est tout en bas il n’y a plus qu’à remonter. La soirée se terminera chez la Familledesrev autour un excellent Poulet Coco et la bouteille de Champagne la plus austr…  non j’arrète !

 

Parc National Ushuaia (30)Parc National Ushuaia (36)Parc National Ushuaia (46)Parc National Ushuaia (53)Parc National Ushuaia (55)Parc National Ushuaia (59)Parc National Ushuaia (63)Parc National Ushuaia (65)Parc National Ushuaia (68)Parc National Ushuaia (75)Parc National Ushuaia (82)Parc National Ushuaia (83)Parc National Ushuaia (89)Parc National Ushuaia (93)Parc National Ushuaia (95)Parc National Ushuaia (97)Parc National Ushuaia (102)Parc National Ushuaia (103)Parc National Ushuaia (105)Parc National Ushuaia (118)Parc National Ushuaia (120)Parc National Ushuaia (123)Parc National Ushuaia (79)

 

Jeudi c’est retour à Ushuaia ville, sous la tempête, nous rencontrons un autre Lukas, tchèque celui ci avec ses trois jeunes enfants. Ils voyagent dans un vieux van Ford au confort très rudimentaire. On les invite à déjeuner au chaud. L’après midi est plus clémente, on se baladera sur le front de mer, les enfants s’initieront à la pêche. La ville ne nous attire pas plus que ça, on décide d’attaquer la remontée, nous irons bivouaquer à Tolhuin au bord du lac, nous y avons nos repères. On y passera aussi la journée de vendredi toujours avec nos amis tchèques.

Ushuaia (3)Ushuaia (5)Ushuaia (26)Ushuaia (24)Avec les Tchèques (4)

(2941)

9 commentaires sur “Du 10 au 22 Mars – Tierra del Fuego

  1. Répondre jacquito avr 15, 2013 15 h 14 min

    Hello à toute la tribu,
    Quand on aime bouger on ne peut que vous envier, chouette, trop chouette et bravo pour avoir pris cette décision  » On trace la route » vers  » devant .
    Je vous envie grave.
    Le site est vivant et Vrai, bravo pour les commentaires, faites bien attention à vous et que vos yeux brillent à chaques nouveaux virages devant la découverte.
    May be au Brésil après l’été Breton??
    ps/ Philou les lights Kérouac se dirigeront vers votre route

  2. Répondre arnaud helene et foy mar 30, 2013 22 h 45 min

    coucou,
    nous aussi on redescend par la cote est pour regagner le parc torre del paine, puis perito moreno et on devrait se tenter la carretera australe, là on est malheuresement bloqué sur puerto san julian car foy a des probleme de santé (chez le veto en non stop depuis 3 jours deja)…on flippe!!, on est redenscendu car on a eut encore des souci technique avec le van!!! quelle bande de poissard nous faisons, on devrait bientot se recroiser du coup, c est cool!
    biz a tous

  3. Répondre Marie Christine mar 29, 2013 22 h 00 min

    MARIE CHRISTINE

    C’est super de suivre votre périple ,ça donne chaud au coeur de voir des gens de toute nationalité heureux de voyager. Une des amies de ma fille baroude en Australie tout en travaillant ,elle rencontre aussi plein de jeunes avides d’aventure et de partage de culture.Début avril, je me rapprocherai d’Amérique du sud ,mon mari et moi partons 2 semaines en Martinique.
    BONNE ROUTE !

  4. Répondre Dany mar 29, 2013 13 h 38 min

    Nous avons l’impression de voyager avec vous les photos sont très sympas les enfants ont l’air heureux gros bisous à vous 4 Dany Rémi

  5. Répondre La familia Sté mar 27, 2013 19 h 34 min

    Une énorme pensée pour vous , ces magnifiques paysages nous font rêver et au moins vous faites le plein de vitamines D ce qui n’est pas le cas dans notre beau paysage BZH Bienvenue en Zone Humide …
    Gros bisous a vous 4 .

  6. Répondre juju mar 25, 2013 19 h 46 min

    Ouai ben superbe !!!!

    Et la boite de paté hénaff la+ austral ???
    good treap !!

    Et surtout continuez dans vos récits !

  7. Répondre juju mar 25, 2013 19 h 43 min

    Ouai ben superbe !!!!
    Et la boite de paté henaff la + austral ??
    Good treap ;)

    Et surtout continuez dans vos récits !

  8. Répondre Polo mar 24, 2013 21 h 54 min

    Je n’en rate pas une miette ! Nous devenons, grâce à vous, les lecteurs les plus australs (austraux ?) de vos aventures.
    Bonne route !

  9. Répondre Mamie Clo mar 23, 2013 23 h 13 min

    merci beaucoup pour les commentaires et les photos j’ai l’impression de voyager avec vous,continuer à nous faire rêver gros bisous lukas et hugo
    morgane et philou
    mamie-maman

Laisser un commentaire