Du 27 février au 02 mars 2013 1

Mercredi matin, nous prenons la route de Balnéario El Condor sur la cote Atlantique. On ira se poser sur un petit parking face à l’océan. Le ciel gris nous rattrape, il y a du vent et quelques surfeurs. Nous irons nous promener le long des falaises sablonneuses. Celles ci semblent bien fragiles, d’énormes éboulis gisent à leurs pieds. Il y a de nombreuses cavités qui abritent une des plus importantes colonie de perroquets que nous ne verrons pas d’ailleurs. Vers 18h les derniers promeneurs quittent le site, nous voila peinard pour la soirée. Jeudi, après un petit dej et une dernière balade aux pieds des falaises on pourra cette fois apercevoir quelques volatiles.

Balneario el Condor (1)Balneario el Condor (3)Balneario el Condor (5)Balneario el Condor (15)

 

10h, La pluie fait son apparition, on lève le camp et on roule, toujours vers le sud et la petite ville de Las Grutas. 2h de route sous les orages et la pluie torrentielle … on roule prudemment mais on est bien les seuls ! Les bus, semi remorques et autres poids lourds ne lèvent pas le pied et nous doublent sans relâche, dépassant allègrement les 110km/h pour les plus puissants d’entre eux. Nous voilà à Las Grutas, le parking sur le front de mer ne nous est pas autorisé, on refait un petit tour de la ciudad mais les torrents de flotte rendent vite les rues impraticables. Il est 13h on déjeune dans un petit routier et on reprend finalement la route pour Puerto Madryn. Nous passerons la nuit et une partie de la journée de vendredi sur le parking de la préfecture navale, site bien connu des travellers … c’est gratuit, il y a  du wifi, des magasins, des banques et des jeux pour les enfants, des terrains de foot, de hand, de basket … tout pour plaire à Lukas et Hugo qui ont bien besoin de se défouler !

Dans l’après midi nous prenons le chemin de la péninsule de Valdès, une des plus belles réserves naturelles D’Amérique du sud, inscrite au patrimoine de l’humanité par l’unesco … mais il pleut toujours ! On va devoir se contenter d’un bivouac à Puerto Piramides, seul site accessible par une route carrossable. Les pistes qui permettent l’accès au reste de la péninsule sont fermées car impraticables en raison des intempéries. Grrrrrr, pourvu que ça cesse ce temps breton ! Samedi matin, la pluie a cessé mais toujours beaucoup de vent, les routes restent fermées, nos voisins lèvent le camp, ils reviendront plus tard dans la saison. On fait une balade sur les plages environnantes, la cote est vraiment magnifique. Foot avec les enfants sur la plage, rencontre avec 4 canadiens, peut être les recroisera t-on , ils vont descendre de Colombie ou est leur véhicule d’ici un mois environ. Nous croisons aussi 2 français en vacances pour 15 jours. Ils ont loué un 4×4 et nous confirme l’impossibilité de passer avec notre engin sur les pistes dans leur état actuel.

 

G Puerto Pyramides (1)Peninsule Valdes (4)

(1249)

Un commentaire sur “Du 27 février au 02 mars 2013

  1. Répondre camlepiaf mar 5, 2013 1 h 19 min

    ola la familia , que tal amigos ? estoy con nuestro amiogo lolo …especiale dedidace a la familiua menez , estamos trabajando por el estivale  » hivernautes  » … me falta tu caja amigo mio …ok il est tard, ou tot pour vous je ne sais plus mais on pense à vous et on se met un plein d’images ( ou trop peu ) dans la gueule … on vous enverra des photos du week-end et on vous embrasse tres fort …. on vous aime , profitez bien …
    hasta luego
    cam , lolo

Laisser un commentaire