Mexique – De Zapotitlan à Los Mochis – 28 mai au 15 juin 2014 5

Mercredi matin on quitte la région de Oaxaca pour remonter vers Puebla. On fait une pause du côté de Zapotitlan Salinas dans la Reserva de la biosfera de Tehuacan-Cuicatlan. Dépaysement garanti dans ce petit désert où poussent des forêts de cactus. Joli bivouac !

Mexique - Reserva de Tehuacan Cuicatlan (12)Mexique - Reserva de Tehuacan Cuicatlan (17)

Mexique - Reserva de Tehuacan Cuicatlan (23)Mexique - Reserva de Tehuacan Cuicatlan (33)

Mexique - Reserva de Tehuacan Cuicatlan (15)

Mexique - Reserva de Tehuacan Cuicatlan (9)Mexique - Reserva de Tehuacan Cuicatlan (26)Mexique - Reserva de Tehuacan Cuicatlan (31)

Mexique - Reserva de Tehuacan Cuicatlan (36)Mexique - Reserva de Tehuacan Cuicatlan (38)

Jeudi on poursuit jusque la banlieue de Puebla. On apercevra furtivement et de loin un des plus hauts sommets du pays, le volcan Popocatépetl. Mais trop de trafic aux abords de cette grande agglomération alors on poursuit notre chemin vers Pachuca et le Parc National El Chico. Nous voilà de retour en altitude à près de 3000m. Brrr, on a vite fait de ressortir les chaussettes, les chaussures et les polaires, ça faisait un bail ! C’est aussi le retour des bivouacs en pleine nature, on apprécie. Au programme, rando au cœur de forêts de pins et d’énormes formations rocheuses et visite du magnifique petit village de Mineral Del Chico.

Mexique - Parc National El Chico (20)Mexique - Parc National El Chico (12)

Mexique - Parc National El Chico (10)Mexique - Parc National El Chico (13)Mexique - Parc National El Chico (17)

Mexique - Parc National El Chico (15)Mexique - Parc National El Chico (22)Mexique - Parc National El Chico (1)

Après 2 jours « Nature » nous voici dans un hyper pour faire le plein de courses en vue de l’anniversaire de la graine. Morgane est hésitante quant au choix de la destination pour souffler ses bougies. Après celui un peu raté de l’an passé (crevaisons en série, elle avait eu 2 pneus neufs payés à prix d’or en cadeau), on choisit les grottes de Tolantongo, elles ne figurent ni sur nos cartes ni dans notre guide mais plusieurs voyageurs rencontrés nous les avaient vivement conseillés. Les derniers km sont assez vertigineux pour descendre au fond de cette vallée encaissée, mais l’endroit en valait la peine.

Mexique - Grutas Tolantongo (25)Mexique - Grutas Tolantongo (26)Mexique - Grutas Tolantongo (31)

Nous voilà garés au bord d’une rivière turquoise dont la température est d’au moins trente degrés. On est dimanche soir et l’endroit se vide tranquillement, on devrait être peinard pour en profiter demain. Lundi, au petit dej c’est l’heure des cadeaux …

Mexique - Grutas Tolantongo (22)Mexique - Grutas Tolantongo (17)Mexique - Grutas Tolantongo (19)

Mexique - Grutas Tolantongo (15)

Puis on rejoint le tunnel de vapeur… nous voilà dans une cavité de près de 25m de long sans éclairage. L’eau chaude coule des parois créant de la vapeur dans cet endroit fermé, un sauna naturel ! Hallucinant ! Ensuite on passe à la grotte, c’est pas mal non plus … des tas de recoins dans la roche, plusieurs cascades, ça le fait ! On rejoint le campement pour un autre petit bain et un bon petit bbq.

Mexique - Grutas Tolantongo (40)Mexique - Grutas Tolantongo (44)

Mexique - Grutas Tolantongo (30)Mexique - Grutas Tolantongo (35)Mexique - Grutas Tolantongo (36)

Mexique - Grutas Tolantongo (38)

Dans l’après-midi petite rando pour rejoindre les bassins construits à flanc de montagne. Là encore rien à dire on se délecte dans notre petit bassin privatif au panorama spectaculaire.

 Mexique - Grutas Tolantongo (7)Mexique - Grutas Tolantongo (25)

Mexique - Grutas Tolantongo (50)Mexique - Grutas Tolantongo (10)

Quelle journée magnifique, on termine avec les bougies sur une buche de chèvre, un petit feu de camp … ce site sera forcément pas loin du top 5 de cette année et demie de voyage !

Mexique - Grutas Tolantongo (56)Mexique - Grutas Tolantongo (62)

Mardi après un stop vidange du CC au garage on se pose au camping de San Miguel de Allende, un autre « pueblo magnifico ». Un point le caractérise : il est envahi par les Américains et les Canadiens, ils représenteraient plus de 10% de la population. Tout le monde ici semble s’être mis à l’anglais. La ville est belle, rien ne dépasse, c’est limite un peu trop propre et aseptisé à notre gout.

Mexique - San Miguel de Allende (19)Mexique - San Miguel de Allende (22)Mexique - San Miguel de Allende (10)

Mexique - San Miguel de Allende (17)Mexique - San Miguel de Allende (20)Mexique - San Miguel de Allende (27)

Mexique - San Miguel de Allende (24)Mexique - San Miguel de Allende (25)Mexique - San Miguel de Allende (7)

Mexique - San Miguel de Allende (23)Mexique - San Miguel de Allende (28)Mexique - San Miguel de Allende (32)

La suite du programme se dessine d’elle-même en lisant le Lonely Planet. Il y a une distillerie à l’Est de Guadalajara, sur notre route, qui produirait une Téquila « moelleuse et sucrée », tentant non ? Alors on met le cap sur Atotonilco El Alto ! Arrivés dans l’après-midi on se renseigne pour visiter la distillerie et on prend rdv pour le lendemain 11h. A la recherche d’un bivouac, on opte pour une rue sur les hauteurs de la ville à quelques dizaines de mètres de la distillerie. Cela semble paisible, les résidents que nous croisons sont souriants, ce ne sera pas pire qu’une station-service. Vers 20h30, un jeune homme vient nous voir de la part de son père et nous demande si nous avons besoin de quelque chose … Il est au courant que nous sommes là pour la visite de la distillerie du lendemain. Sans le savoir nous sommes garés à deux pas de la maison des propriétaires de l’entreprise. Alors que nous le remercions gentiment, c’est le deuxième fils de la famille qui revient à la charge ! « Vous ne pouvez pas dormir dans la rue, c’est bruyant, venez donc vous garer dans la cour de la distillerie » … cette fois il est difficile de refuser ! Quelques minutes plus tard nous voilà devant une grande et belle porte en bois. C’est Fernando, le patron qui nous ouvre et nous accueille chaleureusement dans une magnifique cour, joliment éclairée. On échange quelques minutes et il nous propose de faire la visite en sa compagnie à 10h30 plutôt qu’avec le groupe d’universitaires comme prévu initialement. Le lendemain en se réveillant nous n’imaginions pas que nous allions passer une des plus belles journées du voyage. On retrouve donc Fernando à l’heure prévue. Nous sommes à 7 Leguas, distillerie créée en 1952 par son père. 7 Leguas était le nom du cheval de Pancho Vila, célèbre révolutionnaire mexicain. C’est aussi une ancienne mesure au Mexique, représentant la distance que peut parcourir un cheval par jour.

Mexique - Atotonilco - Chez Charly (1)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (4)

La distillerie est divisée en 2 parties, un côté où tout le processus est artisanal et traditionnel avec une production d’environ 1000 litres par jour et une 2ème en partie mécanisée qui produit 2000 litres jour. Ensuite c’est un savant mélange des deux méthodes exécuté par Fernando lui-même. Nous visitons d’abord la partie traditionnelle, on déambule dans des pièces toutes aussi belles les unes que les autres. La procédé initial est le même que pour le Mezcal. Le cœur de l’agave bleue est rôtie puis découpée pour être écrasée. Puis vient la première distillation où toute la matière première est utilisée. Un premier alcool à 50° en sort. Il est ensuite distillé une seconde fois pour donner la téquila de base, la Blanca. Pour obtenir les téquilas Reposado, Anejo, Extra Anejo, c’est comme pour un cognac ou un whisky, elle est vieillit plus ou moins longtemps en barrique.

Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (9)

Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (19)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (20)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (25)

Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (21)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (27)

On passe un super moment, nous posons beaucoup de questions à Fernando et inversement, il est très interrogatif quant à notre mode de vie actuel. Après un rapide passage dans la partie mécanisée, nous voilà dans la salle de dégustation, c’est ça qu’c'est bon ! Fernando nous initie à la téquila … on commence par la plus jeune pour finir par la plus vieille et évidemment plus ça va meilleur c’est ! On aura le privilège d’en gouter une dernière issue d’une barrique française. Si au nez elle semble très alcoolisée, au gout c’est tout autre chose, un petit jésus en culotte de velours !

Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (31)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (32)

Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (30)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (34)

Fin de la visite, Fernando a du travail et nous confie à Antonio, chauffeur et homme à tout faire de l’entreprise. Il nous amène à l’extérieur de la ville dans les champs d’agave de la société, nous promène à droite à gauche, nous fait gouter une multitude de choses puis on mange des chips, des glaces … bref c’est du grand n’importe quoi juste pour nous faire patienter jusqu’à 15h.

Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (40)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (44)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (42)

Nous retrouvons alors Fernando accompagné d’Isabel sa femme et de ses trois fils pour aller déjeuner. Nous nous rendons à l’extérieur de la ville, chez Charly un suisse installé là depuis 23 ans ! En plus de très bien manger, on passe des heures à discuter, à échanger. Ils n’en reviennent toujours pas de ce que nous sommes en train de réaliser, d’avoir lâché maison et boulots pour faire ce périple en famille.

Mexique - Atotonilco - Chez Charly (2)Mexique - Atotonilco - Chez Charly (3)

Il est déjà 20h lorsque nous retrouvons la cour de la distillerie 7 Leguas. On va cette fois visiter la Bodega, les lieux de stockage des futs, encore de biens beaux endroits, cette distillerie est une vraie merveille ! Fernando nous tendra le marqueur pour laisser une petite trace de notre passage ici, y laisser notre grain de sel. Vient la séance cadeau … nous voilà avec toute la panoplie des téquilas 7 Leguas, mais il y a aussi les casquettes, une chemise pour Morgane et moi … Que dire ??? Vu l’heure on squatte une nuit de plus dans la cour, Antonio nous propose une petite visite nocturne de la ville mais Lukas et Hugo sont cramés … j’irai donc seul. On fait la tournée des bistrots, Tonio me présente à toutes ses connaissances et leurs conte inlassablement l’histoire de notre voyage, il semble très fier et me répète inlassablement que notre rencontre va l’amener à penser différemment. D’autres avant nous nous avaient donné l’envie d’aller à la découverte du monde, tant mieux si à notre tour on a pu transmettre quelque chose ! Il y a des jours comme cela où on aimerait que le temps s’arrête un peu !

Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (52)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (37)

Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (50)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (60)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (38)

Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (58)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (56)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (53)

Pour les amateurs vous en trouverez dans les Maisons du Whisky

Samedi matin on se prépare à partir et faire nos adieux à nos nouveaux amis. Fernando et Antonio apparaissent dans la cour les bras de nouveau chargés : Pain, fromages, pâtisseries … nous sommes déboussolés par tant de générosité. Nous n’avons malheureusement pas grand-chose à leur offrir sinon nos dernières boites de foie gras et Lukas un joli robot fabriqué de ses mains avec des matériaux de récup. Mais c’est avant tout une rencontre improbable entre deux familles. Ils nous ont offert leur amitié, ouvert leur maison, on leur a sans doute apporté un peu de rêve, d’aventure et je ne sais quoi d’autre ? C’est étourdit que nous reprenons la route. Muchas Gracias Amigos !!!!

Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (67)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (68)

Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (63)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (70)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (71)Mexique - Atotonilco - Distillerie 7 Legua (73)

Un stop près de la Laguna Chapala aux portes de Guadalajara.

Mexique - Laguna Chapala

Puis un autre plus au nord à la Laguna de Santa Maria Del Oro sur la route de la Téquila.

Mexique - Route de la Tequila (5)Mexique - Route de la Tequila (6)Mexique - Route de la Tequila (8)

Mexique - Route de la Tequila (9)Mexique - Route de la Tequila (7)

Mexique - Laguna Santa Maria del Oro (2)Mexique - Laguna Santa Maria del Oro (3)

Lundi 9 on pose nos roues à Teocapan sur la côte pacifique dans un hôtel/camping. Le spot est top, sous les palmiers, au bord de la mer où viennent de temps en temps des bancs de dauphins. La piscine est superbe et cerise sur le gâteau on est hors saison et seuls au monde. Comme le frigo est plein on reste 5 jours !

Mexique - Teocapan (3)Mexique - Teocapan (33)

Mexique - Teocapan (20)Mexique - Teocapan (29)

Mexique - Teocapan (38)Mexique - Teocapan (9)

Mexique - Teocapan (32)Mexique - Teocapan (45)Mexique - Teocapan (51)

Samedi on décolle de bonne heure pour avaler les 500 bornes qui nous séparent de Los Mochis où on doit prendre un ferry pour rejoindre la Baja California ! La route passe vite, on fait un bon plein de courses en arrivant puis direction le port. Une jolie double voie où l’alternance des limitations de vitesse fait le bonheur des policiers locaux … et oui cette petite sirène accompagnée de couleurs rouges et bleues sont bien pour moi ! 79 au lieu de 60km/h ! Et bing 1000 pesos (60€) avec retrait des plaques (qu’on récupère après paiement de la prune). Mais comme tout est toujours négociable … je négocie. Invoquant un match de la coupe du monde du foot à la radio j’ai été distrait … on passe à 620 pesos ! Puis vient le moment où ces 3 charmants policiers évoquent un arrangement à l’amiable. C’est évidemment ce que j’attendais, je vais pouvoir faire mon marchand de tapis (bon ok ce n’est pas joli joli d’entretenir la corruption). Je leur propose 200, alors bien sûr ils rigolent … 300 sera mon dernier prix sinon je préfère payer la prune « officielle » qui n’ira pas dans leurs poches, alors ils s’empressent d’accepter.

Arrivés au port on découvre qu’il n’y a pas de bateau ce samedi et que la compagnie Tmc que la plupart des voyageurs ont pris jusque-là vient de tripler les tarifs pour les campings cars ! Du coup ce sera Baja Ferries, ne reste plus qu’à patienter jusqu’à dimanche soir. Nuit au port puis balade en ville. La France joue son premier match du mondial contre le Honduras alors on squatte une tv dans une galerie marchande, Hugo arbore fièrement son maillot de l’équipe de France ! Vers 20 h je dépose Morgane, Lukas et Hugo au terminal passager pour aller de mon côté garer le CC dans les entrailles du navire.

Mexique - Los Mochis (1)

La nuit sera assez moyenne dans les salons du bateau avec lumières et télés allumées toute la nuit. Mais au petit matin on aperçoit quelques jolies plages de sable blanc qui annoncent la couleur de ces prochaines semaines ! En route pour notre dernière étape Mexicaine …

(2925)

5 commentaires sur “Mexique – De Zapotitlan à Los Mochis – 28 mai au 15 juin 2014

  1. Répondre Fernando e Isabel de ATOTONILCO août 25, 2014 20 h 13 min

    Estamos muy felices de tener noticias buenas de ustedes, deseamos que lleguen a Francia sin problemas,
    y esperamos saber cuando estén en casa.
    Un saludo especial para Luka y Hugo.

  2. Répondre Polo juil 21, 2014 10 h 55 min

    Le texte est à la hauteur des photos, on en redemande.
    Biz
    Polo

  3. Répondre Katell juil 21, 2014 7 h 39 min

    Et voilà … On a l’air de 2 nigauds bouche bée devant les photos au petit déj´ …après de si belles rencontres et sur des sites si exceptionnels , le retour risque d’être difficile !
    En attendant chez nous ça y est : notre Laika a pris place sur notre parking depuis 2 jours !!! On part en test pour 3 semaines vers la mer baltique avec la tribu !

  4. Répondre Polo juil 19, 2014 22 h 32 min

    Samedi soir 23H30, c’est pas pour me vanter mais j’ai regardé que les photos. La suite demain. ,-)
    Biz.
    Polo

  5. Répondre Les Moulinois juil 19, 2014 21 h 29 min

    Et bonne anniversaire Morgane!!!
    On adore votre aventure!
    gros bisous

    Erwan et Aurélie

Laisser un commentaire