De Quimper à Buenos Aires

Après les 5 premières heures de voyage passées dans le Tgv, nous voila à Paris. Un petit passage par les consignes de Montparnasse pour s’alléger les épaules, et direction la Tour Eiffel. Lukas et Hugo nous en parlent depuis tellement longtemps de Paris et sa Dame de Fer qu’il n’est pas envisageable de passer à coté. En métro tout le monde ! Arrivés à ses pieds nous prenons l’option escalier … ça nous réchauffera plutôt que de faire la queue au seul ascenseur ouvert. 2 étages et 600 marches plus tard on fait notre petit tour et on ne tarde pas trop à redescendre … la vue est bouchée et la température, le vent et l’humidité ont raison de nos tenues presque printanières !

Quai gare Quimper (1)Quai gare Quimper (4)

Quai gare Quimper (5)Tour Eiffel (1)

GP Tour Eiffel (3)Tour Eiffel (5)

Retour à Montparnasse pour un petit gouter bien mérité puis c’est l’heure de la navette pour Orly. 20h nous décollons en direction de Madrid. 22h30 nouveau tour de navette pour changer d’aérogare. 00h30 c’est parti pour 13h de vol transatlantique. Hugo ne verra même pas le décollage !

Avion Paris BA (2)Avion Paris BA (3)

9h heure locale (13h en France), on sort de l’avion et on a hâte de récupérer nos bagages mais ça c’est sans compter sur les services de douanes argentins ! 2 avions sont arrivés en même temps …. ça doit bien faire dans les 600 personnes, et bien ce sera prise d’empreinte et photo pour tout le monde !!! 2 heures de file d’attente, ça devient compliqué pour les loustics qui n’en peuvent plus. Nous faisons la rencontre de Joachim, franco brésilien qui travaille dans la région de Salta (Tucuman). Il vend du vin pour des propriétaires locaux … et bien moi je dis qu’on a hâte de le revoir et bien sur de gouter ça! Rdv dans qqs mois ! On récupère les bagages qui ont du faire un nombre de tours certain sur les tapis de l’aéroport et ont fini posés, en tas, dans un coin. Enfin libérés ! … et bien non, re-file d’attente pour passer tous les bagages au scan = 30’ supplémentaires puis encore 30’ pour attendre un taxi … plus la force pour tenter le bus.

13h nous posons enfin nos valises à l’auberge de jeunesse, nous sommes exténués mais on y est ! il fait beau et il fait chaud … un petit 35° qui nous va bien. On se jette sur nos shorts et nos tongs direction la terrasse au pied de notre immeuble !

(472)

Laisser un commentaire